Tired woman with tea in kitchen

Allo Maman, dodo !

Ce matin, j’avais déjà bu 3/4 de ma tasse lorsque j’ai réalisé que je n’avais pas mis de sachet de thé dans l’eau chaude. Je me suis bu 27 cl d’eau chaude ! Sans me rendre compte que ce n’était que de l’eau chaude. C’est bon pour la santé (le transit ?), me direz-vous… Ce qui m’embête, c’est que, considérant que je bois une gorgée en 30 secondes, avec une pause de 30 secondes entre chaque gorgée, considérant qu’une gorgée fait 15 ml, que ma tasse a une contenance de 36 cl (je sais, c’est filou, il faut convertir!), j’ai siroté pendant presque 20 minutes mon eau chaude avant de me dire « tiens, ce thé est un peu fade. Il n’est pas bon. Faut que je regarde quel sachet de thé c’était pour ne pas en racheter… Ah ? Mais à propos de sachet de thé… » (et, même pas immédiatement : « tiens, je bois de l’eau chaude »!) (si jamais un patron potentiel passait par là, après cet aveu, je n’ai plus aucune chance d’être embauchée ! Hum…)

Lire la suite

copyright : Wilfried Antoine Desveaux

Wilfried, Elsa, Juliette (7 ans) et Anita (4 ans)

Cette semaine, on met les papas à l’honneur. C’est Wilfried qui me fait l’amitié de lancer le mouvement – j’espère bien qu’il y aura par la suite tout plein d’autres papas qui se confieront !

J’ai rencontré Wilfried alors que nous cherchions un photographe pour notre mariage. Au-delà de son travail, c’est le mec qui nous a plu et on l’a choisi pour nous suivre dans cette journée si particulière. On ne l’a pas regretté ; il nous a fait des photos formidables ! Et en plus, je crois que je peux dire qu’on a gagné un pote.

Papa de Juliette, 7 ans, et Anita, 4 ans, marié avec Elsa, Wilfried, en plus d’être photographe corporate, photographe artistique et photographe lifestyle est formateur, rédacteur, youtubeur et démonstrateur dans l’univers de la photo. Comment s’en sort-il pour jongler avec toutes ces casquettes ? Ça nous intéresse ! Lire la suite

Young Woman in a Waiting Area

« Nous sommes au regret… »

« Bonjour,

Nous faisons suite à votre candidature pour le poste de XXX.
Nous sommes au regret de vous informer que nous n’avons pas retenu votre candidature pour le poste, un autre profil correspondant davantage à nos attentes.
Nous tenons à vous remercier de l’intérêt porté à notre société et vous souhaitons d’aboutir rapidement dans vos recherches.

Sincères salutations,
Le service recrutement ZZZZZ »

Aujourd’hui, je suis en colère et découragée. Lire la suite

wpid-rps20160111_165534.jpg

Mon bébé n’est plus un bébé !

Ce soir, en attendant que le biberon chauffe, mon bébé a voulu goûter la purée courgettes-pommes de terre que je préparais pour notre propre dîner. De cuillerée en cuillerée, elle a finalement ingurgité 200 ml de ladite purée ! Avec un plaisir non dissimulé (elle s’extasiait à chaque bouchée, « huumm »). Faut dire que, la pauvre, elle était au régime « petits pots » depuis quelques semaines à cause d’une période de surmenage intense de sa maman (cf. plus bas). Non contente de cette première victoire, elle s’écrit « yahorrt ». En l’écrivant, ça paraît évident, mais il a fallu qu’elle le répète plusieurs fois avant que je comprenne qu’elle me réclamait un yaourt. Puis, le yaourt englouti, elle a réclamé une « popot’ » (compote). Bref, mademoiselle a fait son petit menu. Et on a zappé le biberon… Moi, ça m’a fait un choc. Je ne m’étais pas préparée à supprimer le biberon du soir. C’était un temps calme, un petit rituel auquel j’étais attachée ; je m’en rends compte maintenant, maintenant qu’il faut se faire à l’idée que ce moment n’est plus. Mon bébé grandit… Mon bébé n’est plus un bébé !
Lire la suite

rps20151220_221707

Petites recettes de fête

Ça y est, c’est les vacances ! On va pouvoir se poser, se reposer, passer du temps en famille ! Sauf que… sauf que. Ma fille, qu’il faut que je réveille à 8 h les jours d’école, était debout ce matin à 5h50 (pas 6 h, non 5h50). « Maman, je m’ennuie… », « Maman, qu’est-ce qu’on fait ? », « Maman, on peut mettre un dessin animééééé ? »

En ce lundi matin, les mères au foyer et les working mums qui ont pu prendre quelques jours de congés pour les fêtes regrettent déjà le temps béni où elles déposaient leur progéniture à l’école à 8h30.
Lire la suite